II. Rivalité maritime entre la France et l'Espagne, 1598-1722

3. Les Pirates dans la région de St. Augustine

Au début du 17ème siècle, il n'existait pratiquement plus de rivalité entre la France et l'Espagne au Nord-Est de la Floride. Bien que la France ne fît plus jamais aucune tentative sérieuse d'établir son hégémonie dans cette région, les corsaires français demeuraient une menace pour les navires et les ports espagnols, St. Augustine y compris.

En 1686, le chevalier Nicolas de Grammont, ancien officier de la marine royale, essaya d'assiéger St. Augustine. Sous les ordres du corsaire français Nicholas Brigaut, un autre groupe pénétra dans la petite crique Matanzas à l'extrémité méridionale de l'Ile Anastasia et s'empara de la tour de garde à Ayamon, à 21 miles au sud de St. Augustine. Cette diversion n'intervint pas au moment opportun et, après avoir bloqué le port de St. Augustine pendant 16 jours, Grammont décida de quitter les lieux.

4. D'Iberville explore la côte de Floride

A la fin des années 1600, une troisième force maritime d'importance, la Grande Bretagne, se joignit au combat pour la conquête de la Floride. A cette date les Britanniques avaient déjà établi non loin de là des colonies en Georgie et dans les Carolines, terres également revendiquées par l'Espagne. Les Britanniques et les Espagnols ayant établi leur prédominance sur le littoral Sud-Ouest de l'Atlantique, les Français portèrent leur attention vers l'intérieur des terres, dans la Louisiane actuelle, où un autre capitaine et aventurier français, Pierre Le Moyne d'Iberville (1661-1706) établit les premières colonies.

L'objectif de la cour de France était de créer un lien entre le Saint Laurent et le Mississipi et de bloquer les Anglais sur la côte orientale. D'Iberville quitta le port de Brest en Octobre 1698 avec une escadre de quatre navires. Il longea les côtes de la Floride au large de la nouvelle colonie que les Espagnols étaient en train d'établir à Pensola. En mars 1969 il entra dans l'embouchure du Mississipi. Ayant atteint son premier objectif et ne trouvant aucun site convenable dans le delta, il construisit un fort provisoire à Biloxi, Miss. et repartit pour la France. Au cours de son second voyage, en janvier 1700, il atteignit Biloxi et construisit un fort à 40 miles en amont du Mississipi. Lors de son troisième voyage, en février 1701, il construisit un second fort là où se trouve aujourd'hui Mobile en Alabama. Son frère, Jean-Baptiste Le Moyne de Bienville (1680-1767) fonda la Nouvelle Orléans en 1719.

5. Fort Crèvocoeur

Après avoir établi des colonies dans le territoire qui est aujourd'hui la Louisiane, en 1717, les Français envoyèrent une expédition dans St. Joseph's Bay. A cet endroit, à proximité du site de l'actuel Port St. Joe, sur ordre du Gouverneur de Louisiane Jean-Baptiste Le Moyne de Bienville, les Français, soucieux d'étendre leur influence sur la région, construisirent un fort.

Baptisée Fort Crèvecoeur, cette fortification se dressait sur le rivage nord de la baie, à l'opposé de la Péninsule St. Joseph. Avec son artillerie et sa petite garnison de soldats français, Fort Crèvecoeur était l'avant-poste militaire le plus important entre Pensacola et St. Augustine. (Aujourd'hui le site se trouve au croisement de Colombus Street et de la Highway 98, Beacon Hill, Gulf County.

Les Espagnols protestaient contre la présence des Français à cet endroit. Plus tard, jugeant que l'avant-poste sur St. Joseph Bay ne méritait pas qu'on se batte pour le conserver, les Français abandonnèrent Fort Crèvecoeur en 1718 et concentrèrent leurs efforts sur la Louisiane.

6. Pensacola: de l' Espagne à la France… et vice-versa

En 1718 la France et l'Espagne s'engagèrent dans un autre conflit: la guerre de la Quadruple-Alliance. Les deux pays essayaient de reprendre possession de territoires en Italie et de résoudre certains problèmes dynastiques. La guerre s'étendit au Nouveau Monde. En mai 1719 les forces françaises, sous les ordres de Bienville, anticipant une attaque des Espagnols en Caroline du sud s'emparèrent de la colonie espagnole de Pensacola. Les Espagnols reprirent la ville en Août 1719, mais plus tard au cours de cette même année, la ville retomba aux mains des Français qui, avant de se retirer, la détruisirent ainsi que le Fort San Carlos de Austria (construit par les Espagnols en 1698 pour se protéger des incursions françaises provenant de la vallée du Mississipi et du golfe du Mexique).

Finalement, le 27 mars 1721, conformément aux termes du traité de la Hague, Pensacola fut restituée à l'Espagne A cette époque il y avait en Floride plusieurs douzaines de familles françaises, principalement des colons arrivés au cours des expéditions précédentes. A la suite de la (1754-1763), en 1763, l'Espagne céda la Floride à la Grande Bretagne, en compensation la France lui céda la Floride de. Pensacola devint alors la capitale de la colonie britannique de Floride Occidentale. L'implication directe de la France en Floride cessa après 1763.

Liens associés:

  1. L'attaque de St. Augustine par le Chevalier Nicholas de Grammont (1686)
    http://www.thepiratemuseum.com/index.php?option=com_content&view=article&id=166:grammont&catid=46:notable-pirates&Itemid=199

  2. Fort Crèvecoeur, Port St. Joe, Floride (1717)
    http://www.exploresouthernhistory.com/portstjoe3.html

  3. L'attaque de Pensacola par Bienville (1719)
    http://www.dauphinislandhistory.org/kennedy/n_kennedy21.htm

Florida Department of State, Division of Historical Resources
Tallahassee, 2012